Actualites

Le Mot du Président (Janvier 2013)

Chers adhérents et amis,

La guerre a commencé, c'est bien triste de parler de guerre, quand on aimerait que se soit la paix et la négociation qui ait triomphé. Mais pouvait-on faire autre chose ?
Ce qui se passait dans le nord, la violence, les mutilations, l'asservissement, la violence faite aux enfants et aux femmes était absolument insupportable et inacceptable. Il fallait mettre un terme à toutes ces horreurs.
Espérons que ce triste dénouement qu'est toujours la guerre, amènera, à nouveau, la paix, la sérénité, le travail, la démocratie, la joie de vivre que nous connaissons au peuple Malien.
Nous joignons à ce petit mot, les résultats du laboratoire de sangha que nous venons de recevoir, et qui continue de fonctionner malgré les évènements ainsi qu'une lettre du professeur CUZIAT.

Jean Marie NOSAL


 

Le Mot du Président (20 Décembre 2012)
Chers Adhérents et amis

Rentré du Mali où je viens de passer une dizaine de jours, j'ai dû cette fois ci abréger mon séjour, en raison d'une situation dégradée, voire dangereuse. La situation à Bamako devient difficile, la plupart des hôtels et restaurants sont fermés en raison de la désertion des touristes. Le commerce et les administrations marchent au ralenti, au rythme des manifestations de rue nombreuses et quotidiennes où les uns demandent de partir en guerre au plus vite et les autres au contraire de rechercher la paix. La nourriture se fait plus rare, les coups d'état se multiplient et tout le monde est dans l'attente, préoccupé ou exalté devant l'arrivée massive d'armements de toutes sortes. L'absence d'autorité politique stable fait défaut et il est difficile de prévoir la suite.

Dans ce contexte nouveau et difficile, je me suis rendu à la Pouponnière pour constater une nette augmentation du nombre d'enfants, allant de pair avec la modification de la loi interdisant désormais l'adoption pour les étrangers. Tout aussi inquiétant, la présence d'enfants handicapés perturbe considérablement son bon fonctionnement. En conséquence, notre désir de leur trouver un lieu adapté à leur handicap prend tout son sens et je me suis rendu à Sakina, à une dizaine de kms de Bamako où nous avons repris nos pourparlers avec un centre susceptible de les accueillir. J'ai immédiatement proposé d'aménager une adduction d'eau qui n'existe pas pour le moment. Par ailleurs, nous avons re-provisionner la dotation d'une épicerie sociale dans le village de ….. où il n'existait jusqu'alors aucun commerce.

Rejoint à Bamako par plusieurs responsables de nos activités à Sangha, nous avons fait le point sur nos opérations en cours : la maternité, l'hôpital, le laboratoire d'analyses médicales, les enfants des rues et les écoles. Accompagné du responsable du laboratoire, j'ai pu obtenir du Centre National de Transfusion Sanguine une diminution du coût de la transfusion grâce à une donation supplémentaire de notre association et j'ai prévu de pourvoir à l'achat d'un nouveau réfrigérateur. En échange, ce Centre a accepté de faire une dotation annuelle de poches de sang et de transfuseurs, selon leurs disponibilités. J'ai enfin réitéré ma demande que notre collaborateur et permanent sur place, André Vallet, se rapproche avec toute sa famille de Bamako, son domicile actuel se trouvant dans une zone gravement menacée.

Toujours à Bamako, j'ai fait procéder à un examen contrôle de l'enfant que nous avions fait opérer à Toulouse il y a quelques années et qui se porte à merveille avec l'aide des médicaments que nous continuons de lui apporter. Enfin, nous avons désigné Mme Nafitou Konaré (……) pour nous représenter en permanence à Bamako.
Pour toutes ces raisons, il est instamment nécessaire de poursuivre plus que jamais nos activités pour contribuer à pallier la souffrance des populations les plus vulnérables en cette période de crise, les enfants et les personnes âgées.

J'en profite pour vous transmettre à tous et à toutes nos meilleurs vœux pour les fêtes de fin d'année ainsi qu'une année 2013 pleine de joie et de bonheur.


Octobre 2012

Assemblée générale 2012

Bonjour à tous

Chères adhérentes, chèrs adhérents,

Nous vous informons que notre assemblée générale aura lieu le :
20 octobre 2012 à 18h30.
Cette assemblée se poursuivra par un dîner auquel vous êtes tous conviés.

Ordre du jour :

Examen des comptes, bilan général, situation au Mali, les projets.
Si vous ne pouvez pas être présent et souhaitez vous faire représenter, veuillez nous faire parvenir une procuration en indiquant les mentions :
Nom, prénom, donne procuration à Mr ou Mme, daté et signé à retourner à l'adresse suivante :
Association Via Sahel Enfants d'Afrique Domaine de Sautou 82160 CASTANET
pour nous informer de la personne qui vous représentera en cas de vote de l'assemblée.

En espérant vous voir nombreux lors de cette assemblée générale, nous vous remercions pour toute votre attention.

A bientôt

Le Bureau de Via Sahel Enfants d'Afrique.


 

Mai 2012

Tombola

En raison des très graves événements survenus récemment au Mali, nous organisons une tombola exceptionnelle.
En effet les conflits qui se sont installés dans le nord du pays ont provoqué un exode des populations vers les pays limitrophes : Niger, Mauritanie et Burkina Faso auquels s’est ajoutée une sècheresse sévère.
Cette situation nouvelle plonge les populations locales dans une situation de grande famine dont les femmes et les enfants sont les principales victimes.
Une fois de plus, nous faisons appel à votre générosité.

Le lot principal de la Tombola est cette magnifique porte Dogon estimée entre 3500 et 4000 € et le tirage aura lieu le 18 août 2012 au Domaine de Sautou, à l’occasion d’une fête africaine et d’un dîner auquels vous êtes invités.
Merci de participer à cet événement en achetant des billets et en nous aidant à les vendre dans votre entourage. Pour cela, il vous suffit de téléphoner au 05 63 65 72 64 ou nous adresser un courriel pour que nous vous adressions des carnets en écrivant à :
nosalw@wanadoo.fr.

Vous pouvez également être adhérent à notre association en versant une cotisation de 25€ ou en effectuant, selon votre choix, un virement mensuel de 10€, qui nous permet de nourrir un enfant toute une année et ainsi mieux préparer son avenir.
Veuillez trouver ci-joint le bulletin d’adhésion à remettre à votre banque et nous renvoyer la partie supérieure en indiquant votre nom et coordonnées. Il vous sera adressé une carte d’adhérent par retour ainsi qu’un reçu fiscal annuel.

Bulletin d’adhésion format PDF


info Bretagne

Chères amies, chers amis !

Je suis très heureuse de vous saluer en ce printemps, 5 mois après notre Marché de Noël, qui a eu beaucoup de succès grâce à votre générosité et bonne volonté. (900 euros colecter) nous vous remercie toutes et tous au nom de Via SAHEL Enfants d'Afrique et de Bamako.

Nous continuons nos projets au Mali, mais, comme vous le savez, la situation aujourd'hui est compliquée au Nord du pays. Les missions continuent, mais beaucoup de dégâts ont été faits.

Encore une fois je vous contacte pour vous demander une faveur, car on organise la collecte de vêtements (bébé, enfants, adultes). Donc si vous avez des vêtements que vous pouvez nous donner, je serais très heureuse de venir les chercher. ou si vous pouvez les deposer au ty théâtre 59 Hent St Cadou 29950 Gouesnac'h. le dépard est prévu pour le 13 mai 2012 Contactez moi par email château.de.penfrat@free.fr ou au 06 33 33 37 63 et on verra pour les détails.

Merci beaucoup !

Barbora

Via SAHEL Enfants d'Afrique
Antenne Bretagne
59 Hent St Cadou
29950 Gouesnac'h


Avril 2012

Les évènements récents du Mali mettent en grandes difficultés toutes les associations qui interviennent au Mali.
Ainsi nous avons conseillé au permanent de Via Sahel de quitter Sangha pour des raisons de sécurité, lui et sa famille. Le ministère des affaires étrangères a demandé à ses ressortissants de quitter le pays le plus tôt possible.
Tous ces évènements s’ajoutent à une famine endémique dans la partie nord du pays et une grande sécheresse qui laisse inexorablement imaginer le pire.
Bien sur nous ne pouvons pas actuellement nous y rendre et nous devons activement travailler pour pouvoir intervenir dés que possible le moment venu.
Nous joignons un document de l’Ambassade de France au Mali faisant état de la situation sanitaire du pays.
Un autre document nous demande quels sont nos besoins urgents dans les infrastructures que nous avons en place ou nouvelles.
Nous les informons que nous avons besoin de fonds en ce qui concerne le centre nutritionnel pour les enfants de la région de Sangha et Bandiagara. Objet de la future mission qui était prévue avec la société MISOLA.
Par retour de ce document qui évalue les besoins des ONG en place, nous leur faisons savoir que l’infrastructure est en place prête à fonctionner avec le personnel. Seul les fonds manquent pour acheter les farines pour les enfants qui ont des besoins extrèmements importants.
Nous faisons appel aussi dans cette situation d’urgence à toutes les personnes qui souhaiteraient intervenir par leurs dons ou leurs actions pour nous aider dans ce contexte très inquiétant.
Nous vous remercions pour toute votre attention.

Bulletin d’adhésion format PDF


Rapport de mission 6 janvier 2012

Cliquez sur la page


communiquué SAI du 1 juin 2011
Le Mali et l’Adoption des enfants